Les questions qu’on se posent quand on envisage de passer aux couches lavables.

questions couches lavables

Est-ce qu’on peut utiliser des couches lavables dès la naissance ?

Il faut généralement attendre que votre bébé pèse un certain poids. A partir de 2 ou 3 mois, pas de problème. Certaines marques de couches proposent des couches nouveau-nés. En plus, d’avoir une couche adaptée à sa taille, il ne faut pas oublier que les nourrissons n’ont pas tout de suite des selles solides, ce qui peut rendre l’expérience couche moins engageante. Si c’est votre premier enfant, peut-être que gérer le quotidien sera déjà un challenge suffisant. Quand vous vous sentirez un peu plus confiant(e ), vous pourrez insérer les couches lavables dans votre quotidien. Bébé sera alors plus grand et vous n’aurez pas la question des couches premier âge.

Concrètement, il va falloir mettre les mains dans le caca ?

Oui et non ! Quel que soit le système que système que vous choisissez, nous vous engageons à utiliser des voiles de protection. Ces voiles peuvent être jetables. Donc quand votre bébé a fait un simple pipi, le voile part en machine avec le reste des couches. Un voile supporte généralement 2 ou 3 cycles de lavage. Et quand il s’agit plus d’un simple pipi, on replie le voile sur lui-même avec ce qu’il contient et hop ! direction la poubelle. Attention à ne pas les jeter dans les toilettes car les voiles étant plus grands que des feuilles de papier toilette et se biodégradent moins vite, ils peuvent boucher votre installation.

Il existe également des voiles polaires donc réutilisables. La microfibre qui compose le voile polaire est hydrophobe et empêche l’humidité de remonter et d’irriter les fesses de votre bébé. Ce type de voile est à utiliser que quand bébé à des selles compactes qui peuvent facilement être jetées dans les toilettes.

Les couches lavables c’est moche, non ?

Alors voici une idée qui mérite d’être démontée ! Les couches lavables sont colorées. Un grand nombre de marques optent pour des couches unies mais certaines osent les motifs. On a déjà vu des couches avec des personnages de dessin animés. Notre préférence va néanmoins vers les couches de la marque Bambino Moi qui proposent de jolis motifs délicats : au fil des collections, on a pu voir des inspirations issues du cirque, de la nature, des animaux, des insectes, de la culture anglaise …

Comment gère-t-on au quotidien les couches lavables ?

Il est indéniable que les couches lavables demandent une certaine organisation. Tout dépend également si le milieu d’accueil de votre enfant accepte les couches lavables. Dans la plupart des cas, les parents devront prendre le temps d’expliquer le fonctionnement des couches lavables afin de démystifier leur usage. Si c’est le cas, il vous faudra une vingtaine de couches lavables de manière à tourner sur 2 jours.

Voici un exemple d’organisation de votre semaine :

JOUR 1 : bébé met les couches préparées la veille (entre 4 et 6 en moyenne). Le soir, vous récupérez le tout (si accueil à l’extérieur de la maison) que vous stockez.

JOUR 2 : bébé met la 2ème partie des couches préparées. Le soir, vous lancez une machine à laver avec les couches des jours 1 et 2. Vous préparez les couches pour les jours 3 et 4. Vous étendez les couches à l’air libre et placer les inserts et boosters au sèche-linge.

JOUR 3 : idem que jour 1.

Ça prend du temps des couches lavables, non ? Moi, je bosse à temps plein déjà !

Oui et non ! Tout est une question d’organisation. Au début, il est clair que cela demande quelques ajustements. Le temps de préparation des couches dépend aussi du système choisi. Il ne faut également pas avoir de complexes : quelques fois, on peut être sans énergie pour préparer les couches pour le lendemain. Tant pis ! On peut avoir un stock de couches jetables, idéalement bio, pour ce genre de situation. Il ne faut surtout pas se sentir asservi par ce choix.