Découvrez les techniques pour décrasser les langes classiques et les tout-en-un (TE1).

Quand décrasser des couches lavables?

Votre bébé a des fuites à répétition avec ses langes lavables? Il a des rougeurs sur le siège et/ou les parties génitales? Il est peut-être temps de décrasser vos couches lavables. Tout d’abord, il convient d’identifier si le problème est bien dû à l’encrassement de vos couches. Des rougeurs peuvent être simplement dues à l’urine plus acide en période de poussée dentaire ou à des irritations dûs à des changes trop espacés qui irritent les fesses de bébé.

Pour en avoir le coeur net, faites le test d’absorption suivant: déposer une goutte d’eau sur la partie absorbante de vos couches ainsi que sur les voiles en microfibre ou en polaire.  Si la goutte reste en surface ou peine à être absorbée, il est fort probable que vous couches soient encrassées. Pas de panique, un décrassage de couches lavables n’a rien de compliqué.

Les causes nécessitant un décrassage ?

Plusieurs facteurs peuvent expliquer l’encrassement de vos couches lavables. Tout d’abord, le choix de la lessive que vous utilisez pour laver vos couches ou que les parents précédents ont fait, si vous avez acheté un lot de couches d’occasion, peut contribuer à l’encrassage des couches. Même si vous utilisez une lessive adaptée, des résidus de lessives peuvent s’incruster au fil des mois dans les parties absorbantes des couches. Dans tous les cas, n’oubliez pas de programmer chaque cycle de lavage avec un double rinçage.

Une erreur classique consiste également à laver les couches lavables avec du savon de Marseille. Surtout pas! La glycérine contenue dans le savon de Marseille va boucher les pores de vos couches.

Si vous habitez une région avec de l’eau particulièrement calcaire, vous pouvez être plus fréquemment être confronté(e) à ce souci de couche encrassée. Le calcaire peut boucher lui aussi les pores du tissu absorbant et empêche les urines de bébé de s’infiltrer.

Le choix de la crème de change peut amener un décrassage de vos langes lavables. Il est essentiel d’acheter une crème de change à base d’eau. Le liniment fait-maison selon la recette classique 50 % d’eau de chaux et 50% d’huile d’olive (de préférence bio) peut également encrasser les couches ou les lingettes lavables. Si vous utilisez des voiles jetables, le choix de la crème de change est moins problématique puisqu’a priori la crème ne devrait pas se trouver en contact avec les parties absorbantes des couches.

Enfin, il est recommandé de décrasser vos couches après que votre enfant ait eu un épisode de gastro-entérite, mycose ou équivalent. Durant ces épisodes, on recommande d’utiliser des couches jetables et donc à usage unique: les couches réutilisables peuvent être moins hygiéniques. 

Lors du rachat d’un lot de couches d’occasion, il est également conseillé de décrasser les langes nouvellement acquis.

Comment décrasser des couches lavables?

Il existe plusieurs méthodes reprises ci-dessous selon leur degré “invasif”. Nous recommandons de tester les méthodes les plus naturelles avant de vous diriger vers des méthodes où l’on ajoute des produits chimiques. N’oubliez pas que vous avez choisi un change spécifique afin de préserver la peau de votre bébé et souvent par conviction écologique. 

La méthode la plus naturelle consiste à décrasser ses couches lavables en mettant les couches propres (ou les inserts) à 60°C en cycle long dans la machine à laver, mais sans lessive. Pensez à vérifier que vous couches supportent la température indiquée plus haut.

Idéalement, vous devez également décrasser votre machine à laver 1 à 2 fois par an en la faisant tourner à 90°C à vide en cycle long.

Pour des familles vivant dans des régions avec des eaux très calcaires, on peut recommander de passer au sèche-linge les inserts (pas les éléments contenant du PUL, matière imperméable, mais respirante composant de nombreuses couches lavables) après chaque lavage. En complément, on peut plonger de temps en temps les inserts dans un mélange d’eau bouillante et de vinaigre blanc afin d’ôter le calcaire qui bouche les pores des inserts. La couleur de l’eau donne alors un bon aperçu de cette méthode. On réalise que les inserts qu’on pensait propres ne l’étaient pas temps. Un lavage en machine est bien entendu nécessaire après ce traitement au vinaigre blanc afin de rincer les inserts.

Si la méthode précédente vous paraît inefficace, vous pouvez vous diriger vers une méthode plus agressive. Dans ce cas, placez vos couches propres dans le lave-linge avec 2 cuillères à soupe de cristaux de soude (produit adoucissant et dégraissant) et programmez un cycle long à 60°C et un double rinçage. 

 Cas particulier: décrasser des couches tout-en-un

Le décrassage des couches lavables de type bumgeniu ou bambin Mio miosolo demande un peu plus d’attention. En effet, le décrassage de couches tout-en-un (TE1) est plus compliqué puisqu’on ne peut pas isoler les parties absorbantes de la culotte de la couche. Or ces culottes sont en PUL qui craint les hautes températures et les traitements pouvant attaquer ses composés plastiques. L’usage du vinaigre blanc est ainsi à proscrire pour laver et décrasser des bambino Mio ou bumgenius freetime.

La méthode naturelle décrite plus haut est la plus indiquée. Les 2 marques citées supportent les 60°C selon les recommandations des fabricants. Nous déconseillons personnellement l’usage du sèche-linge avec ce type de couche lavable même si les étiquettes indiquent son usage possible. Par retour d’expérience, les couches tout-en-un passées au sèche-linge perdent leur capacité imperméable, car le PUL (et les élastiques) est désagrégé avec les hautes températures du sèche-linge.

Si vous estimez que vous devez décrasser plus fort vos couches tout-en-un, la marque Bambino Mio recommande d’utiliser son désinfectant naturel vendu sous le nom de miofresh en faisant tremper les couches dans 1 à 2 cuillères à soupe de désinfectant dans de l’eau chaude pendant au moins 2 heures puis de repasser les couches en machine.

Pour les bambins miosolo, la marque déconseille de tremper la culotte de protection dans la solution. Il faut alors ne faire tremper que les noyaux (les parties absorbantes) tout en laissant la culotte en dehors de la bassine. Par analogie, on peut imaginer qu’une solution à base de cristaux de soude peut être utilisée de la même manière.

 Conclusion

Le décrassage de couches lavables peut sembler un peu compliqué au premier abord, mais cela n’est pas réellement le cas. Il faut l’envisager comme un acte de maintenance pour préserver le bon état des couches lavables. La peau de bébé s’en portera que mieux. Donc pour bébé, persistez dans l’usage des couches lavables!